Archives pour l'étiquette nudibranches

Des nouvelles de Saint-Barthélémy

Bonjour à tous,

Voici deux très jolies espèces observées par Karl Questel dans le Petit Cul-De-Sac à Saint-Barthélémy : Cyerce antillensis et Discodoris branneri. 

 

Encore deux petites nouvelles à ajouter dans notre liste !

Merci à Karl pour ses photos et ses données !

A très bientôt 

Mélodie 

Stars de la nuit..

Bonjour à tous,

Grâce à Julie Mellinger, nous pouvons ajouter deux nouvelles espèces dans notre base de données : Tritoniopsis frydis et Austraeolis catina ! Elle ont été observées à Port-Louis durant une plongée de nuit. 

Ce sont deux espèces qui peuvent se rencontrer, comme beaucoup d’autres, en cherchant leur nourriture.

 Tritonipsis frydis  (voir photo ci-dessous) se nourrit de gorgones du genre Plexaurella et peut être de couleur variable : du blanc à l’orange…

La majorité des observations de Austraeolis catina (photo ci-dessous) sont sur des éponges. On pourrait alors en déduire qu’elle s’en nourrit… Mais en réalité, les éolidiens (sous-ordre des nudibranches) sont connus pour manger des hydraires. Austraeolis catina doit donc se nourrir d’hydraires vivant sur ces éponges.. A confirmer sous l’eau en photo.. !

Petite anecdote bien sympa, les éolidiens récupèrent les cellules urticantes des hydraires (cnidocytes) et les accumulent dans leurs longues papilles situées sur le dos, qu’on appelle des cérates. Ces jolies cérates chargées de cellules urticantes servent alors de défense contre les prédateurs ! Elles jouent également le rôle de surface d’échange pour la respiration (essentiellement réalisée par la peau) et de prolongement de la glande digestive.

Surprenantes ces petites limaces !

Bon week-end à tous et merci à Julie pour ses photos ! 

Mélodie

Les nouveautés de la rentrée !

Bonjour à tous !

Les Saintes sont encore à l’honneur dans cette mise à jour grâce à l’œil aiguisé de Florian Labadie et de Claire Jeuffroy 

Felimare ruthae et Navanax aenigmatus y ont été observés pour la première fois dans la baie de Terre-de-Haut. Une bien jolie espèce, Platydoris angustipes, y a également été rencontrée et c’est une première pour le site Seaslugs Guadeloupe !

En Guadeloupe continentale, Florian a également photographié Pleurobranchus aerolatus au Moule à la plage de l’autre bord.

De mon côté, j’ai eu la chance d’observer de nombreux petits Doto curere sur leur hydraire « Sapin de Noël » avec leurs pontes  et Phidiana lynceus à Deshaies. 

Merci à eux et à très bientôt pour les nouveautés ! 

Mélodie 

Nouvelles observations

Bonjour,

Grâce à Julie Mellinger, nous avons des nouvelles données d’observations pour :

Elle a également fait l’observation, en 2012, d’une nouvelle espèce pour le site : Syphonota geographica.

Claire Jeuffroy a observé la jolie Berghia creutzbergi à Terre de Haut aux Saintes et je l’ai également observée à Saint-Louis de Marie-Galante. 

Merci à elles pour leur contribution au site et leurs belles photographies !

A bientôt,

Mélodie 

Premières données à la Désirade

Bel bonjou tout moun !

J’ai le plaisir de vous partager nos premières données à la Désirade grâce à Florian Labadie, Nicole et Guy Van Laere. En 1 mois plusieurs individus de Doriprismatica sedna y ont été observés en groupes de 2 ou 3 sur deux sites différents : Pointe des Colibris et La Cathédrale. 

Deux individus ont été surpris dans une situation qui ressemble à un accouplement (voir diaporama). A quelques exceptions près, tous les opisthobranches sont hermaphrodites.  En effet, ils ont chacun un pénis rétractable situé à proximité du vagin.  Ils doivent donc se placer tête-bêche pour échanger leurs spermatozoïdes et réalisent chacun, de leur côté, leur propre fécondation. Cependant, les organes sexuels des opisthobranches sont placés à droite de leur corps. La position des individus de la Désirade devrait donc être inversée pour qu’il y ait reproduction… Peut être commençaient-ils à se positionner ou plus simplement, ils étaient en trailing ! Dur à dire.. 

J’en profite pour vous faire part de nouvelles observations de Felimare kempfi aux îlets Kahouanne et Tête à l’Anglais par Floriant Labadie. Il a rencontré plusieurs individus sur une même journée, ouvrez donc l’oeil ! 😉

 

Merci à Floriant, Nicole, Guy et Olivier du club « Ilôt Plongée » de la Désirade, pour leurs données !

A très bientôt,

Mélodie 

Tout est une question d’échelle..

Bonjour !

Je vous fais part d’un nouveau site d’observation de Felimare ruthae à Marie-Galante : la plage de Petite-Anse… Merveilleux monde macro !

Mélodie

 

Bienvenue !

Nos fonds marins cachent de toutes petites beautés discrètes aux formes si différentes et de toutes les couleurs !

Il est difficile de les apercevoir si on ne prend pas l’habitude de réduire son champ de vision et si on ne connaît pas leurs habitudes alimentaires.. Mais le plaisir d’observer une espèce que l’on n’avait jamais encore vue est indescriptible !

Je suis donc vite devenue « chasseuse de limaces » !

Ce site a pour objectif de recenser les opisthobranches (ou limaces de mers) ainsi que les planaires (vers plats) de l’archipel guadeloupéen et des îles du nord. Cela permettra aux plongeurs passionnés ou tout simplement curieux de connaître la liste des espèces observées ainsi que leur localisation précise.

Un chercheur du Muséum Nationale d’Histoire Naturelle participe également à ce recensement et étudie les différentes photos que nous pourrons lui envoyer. Ces informations permettent de compléter les bases de données du MNHN mais également de connaître un peu mieux la répartition et la diversité de ces animaux dans nos eaux.

Alors n’hésitez  pas à aller dans la rubrique « PARTICIPER » pour nous envoyer vos photos, ce sont de précieuses informations !

La rubrique « LISTE DES ESPECES » présente toutes les espèces que j’ai recensées et dont l’identification est validée. Vous avez accès aux photos ainsi qu’à la localisation de l’observation.

Je vous souhaite une bonne nudivation, en espérant que cette base de données évolue rapidement !!

A bientôt,

Mélodie